On a dit à près d’un million de touristes britanniques d’envisager de rester à l’étranger alors que les pays ferment leurs frontières et la colère grandit face aux compagnies aériennes qui gonflent le prix des billets pour les quelques vols de sauvetage restants.

Dominic Raab, le ministre des Affaires étrangères, a déclaré hier qu’entre 300 000 et un million de Britanniques se trouvaient à l’étranger, concédant que le pays était confronté à un “défi épique” pour les récupérer.

Il a déclaré que les vacanciers ou les voyageurs qui se trouvaient à l’étranger et qui avaient accès à un hébergement sûr devraient «penser très sérieusement» à rester à l’étranger – potentiellement pendant des semaines ou des mois – plutôt que d’essayer de rentrer.

Le ministère des Affaires étrangères évacue le personnel «non essentiel» et les familles de certains postes à l’étranger. On a demandé aux fonctionnaires diplomatiques jugés non essentiels de quitter les ambassades en Afrique et au Moyen-Orient où

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *