Une photo d’archive d’un aéronef Aklak Air. La petite compagnie aérienne régionale a annoncé des coupes dans ses vols réguliers en raison de la pandémie de COVID-19. (Karen McColl)
Aklak Air réduira le nombre de vols réguliers vers chaque communauté desservie, en raison d’une «diminution importante des voyages des passagers», selon un communiqué de presse.

Aklak Air dessert les communautés de la région désignée des Inuvialuit.

À compter du 30 mars, la compagnie a indiqué qu’elle «tenterait» d’offrir des vols une fois par semaine à trois collectivités à l’extérieur d’Inuvik, et adapterait son service à la demande.

Ken Dalton, directeur général d’Aklak, a déclaré dans le communiqué que la société opérait sur une mince marge. En raison de moins de déplacements gouvernementaux et professionnels, Dalton a déclaré que la société n’avait pas d’argent pour poursuivre ses opérations.

“La décision n’a pas été facile à prendre”, a déclaré Dalton dans le communiqué.

L’entreprise prévoit de fournir des services de fret, mais elle affirme que le fret non prioritaire peut prendre un peu plus de temps pour atteindre une communauté.

“Nous continuerons de veiller à ce que la circulation des biens essentiels dans les communautés ne soit pas affectée”, indique le communiqué.

Voici les vols de service réguliers à partir de la semaine prochaine:

  • Départ d’Inuvik le lundi à 14 h 30 (Inuvik – Sachs Harbour – Ulukhaktok – Inuvik)
  • Départ d’Inuvik le mercredi à 14 h 30 (Inuvik – Paulatuk – Inuvik)

Aklak dit que ces horaires pourraient être reportés en raison des conditions météorologiques, d’un retard dans la livraison du fret à Aklak, ou des retards d’autres compagnies aériennes pour les passagers en correspondance.

«Tendre la main» à N.W.T. gouvernement, la compagnie aérienne exhorte

Dalton a déclaré que la société avait contacté le gouvernement territorial pour lui demander de travailler avec la compagnie aérienne pour s’assurer que les communautés continuent à obtenir son service.

“Nous vous encourageons à contacter votre [N.W.T. government] des représentants afin d’expliquer en quoi ce service est vital pour vous et de les encourager à poursuivre ce service et à réduire les coûts pour les bénéficiaires », a déclaré Dalton dans le communiqué.

Les heures d’ouverture du bureau de réservation d’Aklak sont également réduites du lundi au vendredi de 11 h à 15 h, et les gens sont priés de contacter la compagnie aérienne pendant ces heures pour connaître l’état du vol et les réservations.

“Nous sommes impatients de vous servir à pleine capacité une fois que nous aurons vaincu ce virus COVID-19”, indique le communiqué.

Histoires connexes du Nord:

Arctique: Tour d’horizon des réponses COVID-19 autour de l’Arctique, Eye on the Arctic

Canada: COVID-19 pourrait frapper le Nunavut plus durement qu’ailleurs, selon le meilleur médecin du territoire canadien, CBC News

Finlande: Les Finlandais poursuivent leurs projets de vacances au ski malgré les conseils aux voyageurs, Yle News

Groenland: COVID-19: L’expédition scientifique de l’Arctique reporte sa campagne de vol après qu’un stagiaire a été testé positif au virus Eye on the Arctic

Norvège: Les plans pétroliers de l’Arctique en Norvège et en Russie ont été perturbés par la crise du COVID-19, The Independent Barents Observer

Russie: Coronavirus: la Russie laisse entendre qu’elle pourrait fermer sa frontière avec la Norvège, Finlande, The Independent Barents Observer

Suède: Pourquoi les politiciens suédois adoptent-ils une approche différente pour le coronavirus?, Radio Suède



Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *