Au milieu de la propagation du nouveau coronavirus à l’ensemble des 50 États, les gouverneurs d’Hawaï et de l’Alaska ont ordonné une stricte quarantaine pour les passagers arrivant. Toute personne voyageant vers les îles ou vers l’Alaska devra être mise en quarantaine à la maison ou à son hôtel pendant 14 jours.

De plus, Hawaiian Airlines suspendra tous les vols, sauf un, entre le continent américain et Hawaï à partir de jeudi.

Le gouverneur Mike Dunleavy de l’Alaska a ordonné l’auto-quarantaine qui est entrée en vigueur mercredi pour les résidents, les travailleurs et les voyageurs.

Le gouverneur d’Hawaï, David Ige, a ordonné la mise en quarantaine stricte des passagers des compagnies aériennes samedi.

Les visiteurs doivent mettre en quarantaine dans leur chambre d’hôtel ou autre hébergement. “Vous ne pouvez quitter votre lieu de quarantaine désigné que pour des urgences médicales ou pour obtenir des soins médicaux”, a indiqué l’ordonnance.

“Avec la majorité des cas de COVID-19 à Hawaï liés aux voyages, il est essentiel que nous atténuions davantage la propagation du virus par les résidents et les visiteurs qui viennent de l’extérieur de l’État”, a-t-il déclaré dans son ordre.

Dimanche, le ministère de la Santé d’Hawaï a signalé 56 cas confirmés de Covid-19, en hausse de 19 sur les 37 cas signalés deux jours plus tôt. Sur ces 37, la porte-parole Janice Okubo a déclaré à Hawaii News Now, “32 d’entre eux sont le résultat de résidents itinérants.”

Pour ramener les résidents et les vacanciers d’Hawaï chez eux, Hawaiian Airlines a déclaré qu’elle continuerait tous les vols réguliers jusqu’à mercredi. Les passagers qui annulent un voyage peuvent recevoir un bon pour un futur voyage valable jusqu’à un an à compter de la date d’achat.

La compagnie aérienne offrira un horaire inter-îles réduit, ainsi que des vols une fois par jour entre Los Angeles et Honolulu et des vols hebdomadaires entre les Samoa américaines et Honolulu. Les changements, cependant, n’ont pas été reflétés sur la page de réservation de la compagnie aérienne lundi en milieu de matinée.

United Airlines poursuit ses vols entre LAX et Honolulu, mais a suspendu ses vols entre LAX et Kahului (Maui), Kona (île d’Hawaï) et Lihue (Kauai). Ces destinations sont toujours desservies par des vols à destination et en provenance de San Francisco (SFO) et Denver (DEN).

Southwest Airlines, qui vole à Hawaï directement depuis les aéroports du nord de la Californie, a déclaré lundi que la compagnie n’a pas encore ajusté ses horaires. Un e-mail de la compagnie aérienne a déclaré lundi: “Southwest travaille sur les détails et sera prêt à prendre en charge les nouveaux protocoles requis pour nos clients et employés arrivant à Hawaï alors que le nouveau mandat de l’État entre en vigueur plus tard cette semaine.”

OAG, un site Web qui suit les statistiques des compagnies aériennes, a annoncé lundi que la capacité des compagnies aériennes avait baissé de 23% au cours de la semaine dernière. “En une semaine, quelque 21 millions de sièges ont été supprimés dans le monde alors que l’industrie mène sa propre bataille pour la survie”, indique le rapport. Il a ajouté qu’il y a maintenant 37 millions de sièges de moins disponibles qu’il y a 10 semaines.

L’Autorité du tourisme d’Hawaï dit aux voyageurs de rester à l’écart également.

“Bien que nous ayons toujours accueilli les gens à Hawaï à bras ouverts, la santé et la sécurité sont notre première priorité”, a déclaré un communiqué publié sur Facebook. «C’est donc le cœur lourd que nous conseillons aux voyageurs de ne pas visiter les îles hawaïennes pour le moment. [The governor] a demandé que tous les voyages soient reportés de 30 jours, à la lumière de la pandémie de COVID-19. »



Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *