Dans une déclaration cette semaine, La SNCF a déclaré: «Pour les trajets jusqu’au 20 avril 2020, la SNCF a décidé de supprimer les frais d’échanges et de remboursements sur les billets TGV InOui, Ouigo et Intercités.»

Cette décision s’applique également à la connexion des TER.

La SNCF a déclaré qu’elle visait à aider les passagers «pendant cette période difficile liée à la propagation de Covid-19, qui crée un sentiment d’incertitude en matière de déplacements parmi les Français et les touristes étrangers», et «permet à chacun de préparer sereinement son voyage». avec l’assurance de savoir qu’ils peuvent reporter ou annuler leur voyage sans frais ».

La SNCF a également précisé que tous les trains TGV et Intercités bénéficient désormais «d’un nettoyage quotidien minutieux et en profondeur pour éliminer au maximum les risques de contamination».

Aucun remboursement des compagnies aériennes à bas prix

Air France a déclaré qu’elle autoriserait des échanges et des remboursements sans frais pour tous les billets avant le 31 mars 2020, mais la plupart des compagnies aériennes à bas prix desservant la France ne l’ont pas dit.

Jusqu’à présent, ni EasyJet ni Ryanair n’ont annoncé de mesures concernant les changements de billets à destination ou en provenance des aéroports français en raison de Covid-19 – à l’exception de l’Italie et d’Israël – malgré une baisse significative des voyages des compagnies aériennes lors de la propagation du virus.

(Photo: Aero Icarus / Flickr / CC BY-SA 2.0)

EasyJet

Sur son site Internet, EasyJet déclare: «Les vols continuent de fonctionner normalement» et «les conditions générales habituelles des billets continuent de s’appliquer».

Sur sa dernière page d’informations sur les voyages et Page Covid-19, EasyJet a publié une déclaration sur Covid-19, déclarant: «La santé et le bien-être de nos passagers et membres d’équipage sont notre priorité absolue. Nous tenons à rassurer les clients que nos politiques et procédures existantes sont conformes aux orientations fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’AESA.

«Nous restons en contact régulier avec les autorités et modifierons nos procédures si et quand cela est nécessaire si les directives changent.»

Jusqu’à présent, seuls les passagers voyageant en Israël depuis Bordeaux, Genève, Lyon, Nantes, Nice, Paris et Toulouse sont soumis à des restrictions imposées par le gouvernement israélien, les vols réels fonctionnant normalement.

Plus de détails sont sur la page EasyJet Covid-19.

(Photo:

Ryanair

Ryanair a annulé certains vols à destination et en provenance de l’Italie – le pays européen le plus touché – mais n’a fait aucune déclaration concernant la France.

Le site Internet de Ryanair déclare: “Ryanair a été obligé d’annuler jusqu’à 25% de tous les vols court-courriers italiens pour une période de trois semaines du 17 mars au 8 avril, en réponse au virus Covid-19.”

Pour les autres vols, son help desk sur Twitter a dit: «Pour le moment, les vols Ryanair fonctionnent normalement [so] tous nos termes, conditions et frais s’appliqueront [and] la politique de non-annulation et aucun remboursement reste. “

Ryanair a mis en place une page d’informations sur Covid-19 ici, mais a déclaré que si les passagers n’avaient pas reçu de notification d’annulation par e-mail ou par SMS et n’avaient pas la possibilité de rembourser ou de réserver à nouveau, leur «vol se déroule normalement».

(Photo: Transavia / @transavia / Twitter)

Transavia

Transavia – la filiale low-cost d’Air France-KLM – n’a annoncé aucune mesure particulière due au coronavirus pour les vols à destination ou en provenance de la France.

Pourtant, il a offert des options pour des voyages vers le nord de l’Italie et Israël, “comme des remboursements ou des reports possibles jusqu’au 24 octobre”, a déclaré un porte-parole.

Jusqu’à présent, toute personne possédant des billets d’avion non affectés à destination ou en provenance de France avec Ryanair, EasyJet ou Transavia n’aura pas droit à un remboursement si elle souhaite modifier ou annuler leurs billets, pour tout vol que la compagnie aérienne continue d’exécuter. (Des règles différentes s’appliquent en cas d’annulation de la compagnie aérienne; dans ce cas, vous avez droit à un remboursement gratuit ou à un transfert ultérieur raisonnable conformément au droit de l’UE.)

Jusqu’à présent, les remboursements pour les voyages en avion ne sont garantis que pour les vols vers des pays significativement touchés par le virus, comme indiqué par Santé Publique France: Chine, Singapour, Iran, Corée du Sud et Italie du Nord.

Pourtant, à l’exception du nord de l’Italie, ces destinations ne sont pas desservies par ces compagnies aériennes, donc cela ne s’applique pas.

Au moment de la rédaction du présent rapport, la France avait confirmé 1 412 cas, dont 221 nouveaux cas aujourd’hui, et 30 décès. Le ministre de la Santé, Oliver Véran, a déclaré que le pays en était encore au stade deux sur trois et qu’il continue de tenter d’arrêter la propagation du virus.

En revanche, l’Italie a confirmé 9 172 cas et 463 décès. Aujourd’hui, toute l’Italie est mise en «lock-out», les écoles et les lieux de travail sont fermés, les restaurants à horaires limités, les événements sportifs et culturels annulés et les déplacements sévèrement restreints à travers le pays.

La situation mondiale est visible en temps réel sur cette carte du monde interactive.

Mises à jour Covid-19 connexes



Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *